Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / dispositifs culturels / PEAC

PEAC

Le parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève

 

PEAC : Le parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève

De l'école au lycée, le parcours d'éducation artistique et culturelle a pour ambition de favoriser l'égal accès de tous les élèves à l'art à travers l'acquisition d'une culture artistique personnelle. Rendu obligatoire par la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013, il fait l'objet d'une circulaire interministérielle, publiée le 9 mai 2013, qui en précise les principes et les modalités, et d'un arrêté du 7 juillet 2015 qui fixe les objectifs de formation et les repères de progression à la mise en œuvre de ce parcours.


PEAC ET ARTS PLASTIQUES DANS L'ACADÉMIE DE LILLE

 

LES EROA FETENT LEURS VINGT ANS DANS L’ACADEMIE DE LILLE 
Patricia MARSZAL, IA-IPR d'arts plastiques de l'Académie de Lille

La surprise de la rencontre
L’œuvre authentique éprouvée dans le contexte de sa monstration révèle au public notamment les élèves sa matérialité. Sa mise en situation dans l’espace scolaire dans des lieux dédiés, les modalités de sa présentation, son éclairage, les œuvres qui l’entourent parfois construisent un parcours singulier du spectateur. Celui-ci à travers la rencontre sensible avec la matière, la couleur, le support, le geste, la facture, le volume, l’échelle fait l’expérience non substituable de l’œuvre originale, unique dans une relation individuelle en premier lieu basée sur l’émotion qu’elle suscite. Cette expérience marque les corps comme les esprits et laissent des traces dans la mémoire.

Du sensible à l’intelligible
L’appréhension de l’œuvre d’art par la convocation de tous les sens conduit au-delà de la prime perception à l’acquisition de connaissances qui viennent éclairer des interrogations nées de la découverte initiale. L’élève rencontre un créateur à travers sa production ; il interroge  les intentions de l’auteur. Il enquête.

La médiation par le professeur d’arts plastiques
Le rôle de l’enseignant est de permettre cette rencontre, de laisser l’expérience avoir lieu, de mettre en relation les créations et les élèves, de créer une opportunité rare qui s’adresse à toute la communauté scolaire. A cet égard, le dispositif Espace Rencontre avec l’Œuvre d’Art touche un large public allant des enseignants, aux personnels  et aux classes elles-mêmes. L’ouverture de la plupart des EROA en collège aux écoles du premier degré périphériques accentue le rayonnement du dispositif et prépare les publics à la rencontre familière et réitérée avec l’expression artistique.

La préparation de l’accueil de l’œuvre d’art, la réflexion sur les conditions d’installation, le vernissage, le travail collaboratif entre premier et second degré enrichissent le rapport à la création telle que perçue dans l’espace muséal. Ils diffèrent, dans leurs modalités, de la visite du musée qui apporte d’autres éléments de compréhension de la préservation et de la diffusion des œuvres. Le professeur apporte des méthodes d’analyse, un enrichissement du lexique, des repères, un contexte, des filiations ou des comparaisons qui rendent compte d’un enseignement artistique construit et étayé nécessaire à l’acquisition de connaissances.

Au-delà de l’émancipation que représente le contact avec l’art, la proximité de l’accès aux domaines artistiques dans le cadre d’un EROA représente un gage de la possibilité pour des publics éloignés de la culture d’en devenir les familiers. Parfois les élèves rencontrent les artistes qui accompagnent l’expérience et attestent du caractère vivant de la création artistique dans le monde social.

L’accueil de l’œuvre se prolonge souvent par des pratiques artistiques chez les élèves  qui questionnent les processus de création, les gestes et les postures mises en œuvre, les démarches des artistes. A travers l’expérimentation, la création plastique, l’enfant est plus disposé à s’exprimer à partir de sa production, de celle de ses pairs ou de celle des créateurs ; il est à même d’argumenter ses choix. Identifier les caractéristiques qui inscrivent une œuvre d’art dans une aire culturelle permet de construire des filiations, de comprendre les ruptures, de mieux appréhender la création contemporaine dans ses enjeux actuels. La réitération de l’expérience des EROA au sein d’un parcours d’éducation artistique et culturelle nourrit l’appétence aux questions de l’art dans le curriculum de l’élève.  Car il s’agit bien de faire des élèves des citoyens, autonomes, sensibles, ouvert à l’altérité et  éclairés des questions traversées par les faits artistiques contemporains comme passés. Construire une culture habitée pour agir sur le monde et dans le monde reste l’enjeu d’une éducation artistique. Les EROA y contribuent depuis vingt ans dans l’académie de Lille.


Les EROA en dix questions

Les espaces de rencontre avec l’œuvre d’art sont, par le moyen des établissements scolaires, des lieux de culture ancrés dans des territoires afin de développer des démarches de rencontres entre des élèves et des créations artistiques. Ils sont principalement implantés dans des collèges du Nord et du Pas de Calais, également dans quelques lycées...
 


LES EROA FÊTENT LEURS VINGT ANS
 

  • Collège Desrousseaux, Armentières / Michaël Lilin, professeur d'arts plastiques
    Dans le cours d’arts plastiques, très souvent, le temps de la confrontation de l’œuvre d’art avec l’élève est limité, encadré par les commentaires des camarades ou de l’enseignant, et surtout, l’œuvre est dans la plupart des situations réduite à une image projetée sur un écran, comme aplatie... 
     
  • Collège Jean Jaurès, Bourbourg / Carole Darcy, professeur d'arts plastiques
    Ce programme d’ouverture culturelle est inscrit dans le projet de l’établissement et fait partie des objectifs phares du collège. Ce dispositif a pleinement sa place dans un territoire rural où il est important que les œuvres et les artistes viennent directement à la rencontre des élèves pour que ceux-ci puissent ensuite franchir les portes d’un espace muséal sans appréhension, avec une certaine connivence et familiarité...
     
  • Collège Albert Châtelet, Douai / Yan Stenven, professeur d'arts plastiques 
    EROA ! Un nom qui sonne comme un chant de grenouille, une onomatopée guturale mais qui n'a rien de barbare car lieu espéré de la rencontre... 
     

  • Collège Paul Machy, Dunkerque / Nicolas Declercq, professeur d'arts plastiques
    Vingt ans, le bel âge ! Pour notre part, nous fêterons bientôt nos dix ans, l'âge d'un certain état d'esprit ; l'enthousiasme des aventures vécues qui nous portent et celles à venir riches de découvertes et de surprises ! L'EROA est désormais pour nous l'expérience de rencontres avec les œuvres d'art mais aussi et surtout la rencontre avec des artistes de champs et de pratiques artistiques différents...
     

  • Collège Antoine de Saint-Exupéry, Haumont / ​Bernard Dhennin, professeur d'arts plastiques
    Le R de l’acronyme EROA est de toute évidence la lettre essentielle. La Rencontre est bien l’essence même du dispositif.  Si elle renvoie en premier lieu à celle avec l’œuvre authentique, elle invite également à d’autres rencontres avec des artistes, des professionnels du monde de l’art, des pratiques artistiques, des lieux dédiés, des partenaires culturels …
     

  • Collège Henri Matisse, Lille / Aline Marillier, professeur d'arts plastiques
    Les élèves et l'équipe éducative ont alors fait l'expérience de la rencontre et du dialogue, non plus avec un objet fini mais avec l’œuvre dans sa dimension temporelle, dans le sens où  elle s'est  positionnée dans le parcours d'une vie, celle de l'artiste... 
     

  • Collège Van der Meersch, Mouvaux / Sébastien Bruggeman, professeur d'arts plastiques
    Les œuvres sont réalisées par un artiste et appartiennent parfois à une collection. Accueillir une œuvre d’art, c’est aussi accueillir le parcours de cette œuvre et de ses intermédiaires (artiste, galeriste, collectionneur, musée, restaurateur …). C’est un retournement par rapport à une visite dans un lieu  officiel...
     
  • Collège Paul Eluard, Pont de Briques St Etienne / Lydie Decobert, professeur d'arts plastiques
    Les événements artistiques rendent simple et concret l’accès au monde multiforme de la création. L’Espace de Rencontre avec l’Œuvre d’Art contribue d’autant mieux à la formation artistique et culturelle qu’il permet d’éduquer l’élève sur un mode dynamique lors du montage d’expositions, de rencontres avec des artistes, de l’apprentissage hors la classe, vers une ouverture sur le monde...
     
  • Collège Van Der Meersch, Roubaix / Nicolas Godeau, professeur d'arts plastiques
    Créer un événement, simuler la curiosité et l'envie chez les élèves, faire venir des familles au collège, valoriser la culture au sein de l'établissement : les enjeux sont nombreux...
     
  • Collège Victor Hugo, Somain / Julien Sampson, professeur d'arts plastiques 
    Il y a quatre ans maintenant, le collège Victor Hugo de Somain a connu des travaux de rénovation entrepris par le Conseil général du Nord. Parmi les transformations notables, la création d’une salle culturelle, parfaitement équipée pour proposer des expositions...
     
  • Collège François Mitterand,  Thérouanne​ / Gaétane Lheureux, professeur d'arts plastiques
    Ce qui m'a le plus marqué dans les expositions EROA, c'est le contact avec l'artiste : rencontrer l'artiste, ça permet d'avoir un autre regard sur l'œuvre et d'essayer de la comprendre au-delà de notre propre interprétation...
     
  • Cité Scolaire Emile Zola, Wattrelos​ / Amélie Lerebourg, professeur d'arts plastiques
    Quelle fierté pour nos élèves de pouvoir dire qu’ "à Zola, on accueillait un Goya et un Picasso !" Ils sont, en effet, valorisés par la présence d’œuvres dans l’établissement, mais aussi par la présentation de leurs travaux (textes, productions plastiques, vidéos, représentations théâtrales, projets d’Arts Appliqués…). 
     
  • Collège Gustave Nadaud, Wattrelos / Bruno Desplanques, professeur d'arts plastiques
    Inscrit alors dans le projet d’établissement comme une ouverture sur le monde culturel, le projet a fédéré l’équipe pédagogique sur de multiples questions interdisciplinaires. Celles de l’espace et du temps, de la mémoire, du patrimoine industriel et du monde ouvrier, de l’image...